Chausseur, un vrai métier

 

Attention : peut-on confier la santé de ses enfants au mode de vente par internet qui 
suit une logique imposée par les adultes ?

Attention : peut-on confier la santé de ses enfants au mode de vente par internet qui suit une logique imposée par les adultes ?

Le risque est évident. Lorsque l’on réfléchit à la complexité que représente l’acte de chausser un enfant dans un magasin spécialisé proposant entre autre :

- Un chausseur expérimenté ayant à sa disposition plusieurs modèles de chaussures d’une même pointure mais de volumes chaussants différents.

- Des impératifs basiques de chaussant, de maintien du talon en place, de système de serrage efficace, d’essais en posture debout.

- De l’éventualité d’un suivi d’ordre médical (l’intégration d’une orthèse plantaire dans la chaussure).

- Des réponses aux questions courantes posées par les parents sur le renouvellement d’achats etc.

La seule vérification du chaussant dans le contexte d’une vente à distance est la longueur.
Les formiers qui définissent les volumes chaussants des formes de montage de série savent que la longueur ne peut pas être le seul critère chaussant et le chausseur s’en aperçoit au quotidien dans la pratique de son métier
Le choix d’une chaussure de bonne facture inadaptée au profil du pied à chausser s’avèrera aussi
désastreux pour la santé des pieds que celui de chaussures de piètre qualité.